Le Poppers, très répendu en discothèque gay


Les poppers sont les produits dérivés du nitré comme les nitrites d’amyle et les nitrites de butyles. En France particulièrement, leur vente comme leur consommation ne sont pas interdites et ils deviennent de plus en plus populaires suite à l’annulation de l’arrêté qui interdisait leur vente. Ce sont les gays qui sont plus attirés par les poppers.

Les effets néfastes du poppers

poppers.jpg

L’effet du poppersest immédiat et on peut le ressentir quelques secondes après l’avoir sniffé. Aussi son effet ne dure pas plus de 2mn. Celui qui le sniffe ressent une sensation de vive chaleur dans le corps et la sensualité est redoublée. Si l’usager est habitué aux poppers, il n’aura pas de plaques rouges sur la peau. Cet effet indésirable peut apparaître si vous n’êtes pas habitué ou si vous en prenez trop. Le poppers peut également provoquer des vertiges, des maux de tête à forte intensité, mais de courte durée. Il arrive aussi de ressentir une pression interne de l’œil. Il faut savoir doser la quantité de poppers à sniffer, car une forte dose pourrait entrainer un dommage au niveau des cloisons nasales ou une anémie grave. Chez les hommes, des problèmes légers d’érection peuvent également se produire.

Les autres drogues légales

Les poppers ne sont pas les seules drogues légales et la liste est encore longue. Dans la catégorie des stimulants, on a la noix de bétel, la noix de kola, le guarana, l’euphor-e et le stargate 2.0. La Salviadivinorum et le bois de rose hawaïen sont des drogues dans la classe des psychédéliques. Le canabis synthétique peut aussi être autorisé, mais ceci dépend de la législation d’un pays à un autre. Les poppers sont classés dans le rayon des inhalants et on peut avoir les nitrites d’amyle, les nitrites de butyles et les nitrites d’isopropyle.