La Gay Pride: une manifestation popolarisée au fil des années


La Gay Pride est également connu par son appellation française la marche des fiertés. Chaque année les lesbiennes, les gays, les trans et les bi se réunissent pour une grande marche durant laquelle ils portent haut leurs couleurs et s’affichent au grand jour.  

Une discothèque à ciel ouvert pour les homosexuels, mais pas que !

gay-pride.jpg

La Gay Pride se fait dans une ambiance festive et les LGBT essayent de toujours intégrer l’âme militante à travers les panneaux. Les participants se déguisent et dansent déjà dans les rues, mais l’ambiance y est toujours au rendez-vous. Le Rainbow Flag, le drapeau des LGBT prend aussi place dans l’air. Cette marche n’est pas seulement réservée aux homosexuels, car même si vous ne l’êtes pas, vous pouvez participer à la Gay Pride pour l’ambiance et pour se battre contre la liberté de ces personnes. La Gay Pride leur a permis d’avoir le mariage pour tous, mais sur les panneaux lors de la marche, on peut encore voir leur revendication pour des droits égaux pour toutes les familles.

Les temps forts de la Gay Pride depuis les années 2000

les-temps-forts-de-la-gay-pride-depuis-les-annees-2000.jpg

Dans le début du XXIe siècle, la Gay Pride prend un autre tournant, car l’Inter-LGBT prend plus au sérieux marche. Une nouvelle organisation s’installe et la marche prend le nom de marche des fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans. La Gay Pride touche de plus en plus la société et les marches réussissent à réunir du monde. Les marches des fiertés ne sont plus vues comme la marche des malades mentaux aux États-Unis et en Europe de L’Ouest. Pour la France en particulier, les manifestations ne s’arrêtent pas à la capitale, mais continue dans les provinces. En 2009, la Gay Pride à Paris compte 700 000 personnes.